Depuis 1993 plusieurs réformes ont eu lieu, cela va de la réforme Balladur de 1993, à la réforme Ayrault de 2013. Avant ces réformes nous pouvons parler de “l’âge d’or de la retraite”. Le baby-boom suffisait à payer les retraites. Cependant le baby-boom aujourd’hui arrive à la retraite, et c’est donc une masse importante de retraité qui arrive à la retraite, alors que les actifs eux n’évolue que très peu. Les conséquences à cela ? Des cotisations qui augmentent, l’âge de la retraite qui recule, et les revenus des retraités progresse que très peu malgré le fait que les personnes travaillent plus longtemps.

Prenons comme exemple Jean qui aurait pris sa retraite en 2017, et comparons le si il l’aurait pris 30 ans avant, donc en 1987. Nous partirons sur les mêmes bases de calcul. Cette personne a travaillé pendant 37,5 ans, et a donc cotisé 150 années de trimestre. Lors de ses 10 meilleures années, il gagnait en moyenne 2 500 € par mois, et les 15 meilleures années suivantes elle touchait en moyenne 1 700 € par mois. Dans les deux cas il s’arrête à l’âge légal de la retraite.

En 1987

Si la personne prend sa retraite à l’âge légal de retraite en 1987, cela veut dire qu’elle est né 60 ans avant, soit en 1927 (pour les personnes nées avant 1951, l’âge légal de la retraite est à 60 ans). Les personnes nées cette année ont besoin de 150 trimestres pour disposer du taux plein. De plus pour Jean étant né en 1927, son salaire annuel moyen est calculé seulement sur les 10 meilleures années.

Selon la formule : Pension de base = Salaire annuel moyen x Taux x (Durée d’assurance / Durée de référence).

Son salaire annuel moyen est donc de 2 500 € (puisqu’il est sur les 10 meilleures années).

Jean ayant 150 trimestres sur les 150 nécessaires aura donc le taux plein (le taux plein est de 50 %).

Jean aura donc une pension de base de :

2500 € x 0,5 x (150 / 150) = 1250 €

En 2017

Donc maintenant si Jean prend sa retraite à l’âge légal en 2017, cela veut donc dire qu’il est né 62 ans plus tôt, soit en 1955. Les personnes nées en 1955 ont besoin de 166 trimestres pour obtenir le taux plein. De plus Jean étant né en 1955, son salaire annuel moyen est calculé sur les 25 meilleures années.

Toujours selon la même formule :

Son salaire annuel moyen est de : (2500 x 10 + 1700 x 15) / 25 = 2 020 €.

Son taux : ayant pas cotisé assez de trimestres une décote de 1,25 % sera appliquée, sur les 16 trimestres manquants, soit 20 % (1,25% x 16).

La pension de base à taux plein serait de 2020 € x 0,5 = 1010 €.

La pension avec la décote de : 1010 € – (20 % x 1010 €) = 808 €.

La pension serait donc de 808 € x (150 / 166) = 730 €.

En prenant sa retraite 30 ans plutôt avec les mêmes bases, Jean perd donc la somme de 520 € !

Nous pouvons donc voir les répercussions de l’ensemble des réformes sur les retraités, de lourds impact.